Comment Bien Se Brosser Les Dents

Bien se brosser les dents n'est pas si enfantin que ça !

Bien se brosser les dents n’est pas si enfantin que ça !

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, se brosser les dents n’est pas évident, et très peu le font bien ! Par exemple, faut-il se brosser les dents immédiatement après le repas ? Quelle est l’importance de sa brosse ? Est-ce qu’employer une brosse à dent classique ou électrique fait appel à la même routine ?

On vous propose donc, via cet article, de (re)voir les bonnes habitudes à prendre et les erreurs les plus courantes à éviter : on va faire de vous des « experts » !

 

A ne pas faire !

On commence par les principaux défauts rencontrés lors d’études sur les techniques de brossage.

Se brosser vite et fort

Peut-être le plus courant de tous… très fortement déconseillé.

On comprend que les gens veuillent éradiquer toute la saleté jusque dans les moindres recoins, mais en procédant ainsi, ils abîment l’émail de leurs dents… Ce même email qui protège des caries dentaires. De plus, il faut savoir que l’émail ne se régénère pas : tout dommage est définitif !

Mettre plus d’acharnement peut donner l’illusion d’une bouche plus propre ensuite, mais attention, car ce n’est absolument pas le cas.

Ne pas se brosser suffisamment longtemps

Bon, ça, d’accord, quasiment tout le monde sait qu’il faut se brosser les dents 2 minutes.

Mais pas deux minutes comme dans « j’arrive dans deux minutes ». Là, ce sont bien 120 secondes ! Toutes les études s’accordent sur ce point : la moyenne française est basse, les gens se brossent rarement plus de 1min30.

Qui dit plus vite, dit nettoyage moins complet (voire baclé) et dit donc reliquat de plaque dentaire entre les dents (et donc caries par la suite).

Ne pas être concentré

Bien sûr, le matin, on a tendance à rêvasser, et on a d’autres problèmes que « combien de temps me manque-t-il pour un brossage optimal de cette région ? »…

Cependant, les conséquences peuvent être désastreuses. Déjà, parce que si on ne prend pas garde, on a tendance à appuyer plus que nécessaire, à répéter le même mouvement, et à brosser plus une dent que les autres. En outre, on passe rarement les 30s par quadrant (pour un total de deux minutes de brossage) si on n’y prête pas garde.

Négliger certaines régions

Pour tous ceux (dont moi auparavant) qui frottent bien leurs dents de devant, jusqu’aux canines, puis survolent en 10s les molaires dessus et sur le côté !

Avoir une carie sur les dents de devant est rare, elles se développent généralement sur les molaires et les canines parce que :

  • Il y a plus d’interstices
  • Elles sont larges tout simplement
  • Elles servent à écraser (mâcher), et donc « enfoncent » les aliments entre les dents
  • On ne les voit pas quand on sourit (de la nourriture peut rester coincée entre la gencive et la dent, ou entre les dents)

Il ne faut pas non plus passer 90% de son temps à l’arrière, juste bien mesurer les 30s par quadrant (voir comment bien se brosser) et frotter chaque dent, une par une

Se brosser au « mauvais moment »

Comme on l’a dit dans notre article sur l’impact des sodas sur notre hygiène bucco-dentaire, certains pensent qu’il est bien de se brosser les dents juste après avoir bu un soda. En effet, ils contiennent beaucoup de sucre qu’il est important d’éliminer avant qu’il n’attaque les dents.

Hélas, ce réflexe est dangereux pour nos dents et résulte en une détérioration de l’émail : boire un soda, sans sucres ou non, diminue le pH de notre bouche (généralement neutre à 6, il descend à 4-5) car ces boissons sont très acides. Or, en dessous de 5.5, l’émail est fragilisé, ce qui fait qu’une brosse à dent le rayera facilement. Il faut donc attendre 30min après !

Utiliser une mauvaise brosse à dents ou le mauvais dentifrice

Tout d’abord, sachez que la brosse à dent est largement moins importante que la qualité du brossage. Ne respectez pas les conseils des dentistes, et même avec une brosse à dents à 1000€, vous aurez des caries et des problèmes.

Quoiqu’il en soit, je pensais surtout mauvais type : souple, medium ou dure. Pour la même raison que certains y vont très fort sur leurs dents, beaucoup prennent des brosses à dents dures car ils ont l’impression qu’elles fonctionnent mieux. En effet, comment des poils souples pourraient-ils enlever la plaque rien qu’en la « caressant » ?

Eh bien, prendre la dure uniquement sur ce critère est une mauvaise idée : il faut savoir que si vous vous brossez mal (en appuyant un peu trop par exemple), vous allez rayer l’émail de vos dents. En outre, dans la pratique, les 3 types de brosses à dents apportent les mêmes résultats… Notre conseil, sur ce point, est de choisir une brosse souple ou médium et de limiter au maximum les dures (qui ont aussi leur utilité, attention !).

Second point, ce n’est pas parce que la brosse à dent a l’air neuve, qu’il ne faut pas la changer au bout de 3 mois ! Psychologiquement, ce n’est pas facile, car on cherche tous à éviter de dépenser, surtout pour ça et surtout quand, visuellement, il n’y a aucun signe de détérioration. Toutefois, ce qui détermine si une brosse à dent est encore utilisable ou non, c’est l’état du bout des poils : s’ils ne sont plus droits mais légèrement recourbés (ce qui arrive au bout de 8 à 10 semaines), ils ne jouent plus leur rôle et il faut changer la tête. Dans le cas d’une brosse à dent électrique c’est simple, mais pour une classique, il faut la racheter.

Faire saigner la gencive

Coupe transversale d'une molaire

Coupe transversale d’une molaire

Quelques uns ont besoin d’une preuve visuelle disant que leur brossage a été « efficace », et s’acharnent jusqu’à ce que la gencive en saigne (surtout avec une brosse dure). Il faut savoir que ce n’est pas recommandé du tout. Pourquoi ?

Premièrement, parce que ça signifie que la gencive est blessée, qu’elle est soumise à un trauma, et qu’elle va se rétracter, découvrant davantage de vos dents. Or, si elle se rétracte trop, elle finit par dévoiler la dentine (non protégée) qui vous rendra hyper sensible aux variations de température, puisqu’il n’y aura plus aucun isolant thermique.

Ensuite, les dents seront fragilisées et pourront se déchausser plus facilement, suite à un coup. Vous aurez aussi, à terme, des trous entre les dents (elles seront écartées à la base car la gencive se sera retirée).

Enfin, les caries auront plus de marge pour attaquer vos dents, que ce soit sur la partie extérieure de vos dents ou entre vos dents.

Différence entre brosse à dents manuelle et électrique

Il faut savoir que la routine de brossage, détaillée dans la partie suivante diffère suivant que vous utilisez une brosse à dents classique ou électrique.

Sans faire un comparatif détaillé entre les deux types, on peut déjà dire que pour une manuelle, par exemple, les molaires sont difficiles d’accès et qu’il n’est pas aisé d’exercer le bon mouvement à cet endroit. Il faut donc se concentrer davantage dessus. Dans le cas d’une électrique, en revanche, le travail est simplifié puisqu’elle effectue automatiquement les pulsations/oscillations adéquates.

Toujours dans la même optique, les brosses à dents classiques proposent plusieurs types de poils (souples, medium et durs) tandis que les électriques disposent de plusieurs types de têtes, suivant la marque, le modèle… On citera par exemple les têtes dédiées DiamondClean, Trizone, etc.. ainsi que les divers modes proposés (blanchiment des dents, massage de la gencive, nettoyage complet…). Choisir les bonnes options dans un cas comme dans l’autre n’est pas du tout la même chose, et avant d’acheter sa brosse à dents, il faut bien réfléchir à ce dont nous aurons besoin !

La bonne pratique du brossage

Voici la routine typique à adopter, en gardant en mémoire qu’il faut différencier brosse à dents manuelle et électrique sur certains points (détaillés).

  1. Le matin au lever et le soir au coucher, ainsi qu’après les repas (passer juste un coup de brosse à dents) en ayant attendu 30min si on a bu du soda.
  2. Appliquer une noisette de dentifrice sur la brosse à dents. Il n’est pas nécessaire de recouvrir la tête de dentifrice, ce serait du gaspillage.
  3. Commencer par le même côté que d’habitude, en haut à gauche par exemple. La bouche se divise en 4 quadrants (mâchoire supérieure côté gauche, droit et idem pour l’inférieure) qu’il faut brosser séparément, 30s chacun, pour un total de deux minutes.
  4. Incliner la brosse de 45° par rapport à la gencive, pour nettoyer jusque sous la gencive où la plaque s’accumule.
  5. Faire des mouvements de balayage, comme si vous peigniez votre dent de la gencive vers son extrémité, puis des petits mouvements rotatifs, sans trop appuyer.
  6. Procéder sur la face intérieure, extérieure et supérieure de chaque dent, plusieurs fois.
  7. Pour finir, passer un coup très léger de brosse sur la langue pour donner une haleine fraîche
  8. Attendre plusieurs secondes avant de se rincer la bouche avec de l’eau, l’objectif étant de laisser le fluor agir sur vos dents.

 

Les avantages

Normalement, si vous avez tout lu jusque là, vous pouvez les donner sans réfléchir. Non ? Besoin d’un coup de pouce ?

  • Réduire considérablement le nombre de problèmes dentaires (caries, gingivites…) et donc de problèmes de santé générale, puisque les deux sont très liés
  • Bénéficier d’un traitement adapté à notre bouche en choisissant la bonne brosse à dents et en la remplaçant régulièrement
  • Eliminer toute la plaque dentaire (en exerçant le mouvement correct, pendant les 2min recommandées)
  • Remplacer les mauvaises habitudes (faire saigner ses dents, se brosser trop fort, se brosser après un soda…) par de bons réflexes
  • Garder une bouche saine et des dents éclatantes toute sa vie !

Comments

  1. Répondre

  2. Par Abélia

    Répondre

    • Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de compléter l'opération : *