Tout savoir sur les aphtes

Qu’est-ce qu’un aphte ?

aphte dans la boucheL’aphte est une des lésions les plus courantes de la cavité buccale. Environ 33% de la population sont exposés à cette pathologie, à un moment ou à un autre. Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet. Quelles sont les principales causes des aphtes ? Comment les éviter et quels sont les traitements disponibles pour soigner des aphtes ?

Les symptômes des aphtes

La bouche peut être exposée à plusieurs types de lésions, notamment aux candidoses, aux leucoplasies, à l’herpès et aux aphtes. L’aphtose se traduit par des taches, des ulcérations ou des gonflements blancs cernés d’une zone rougeâtre. Cette maladie est souvent douloureuse et gêne la phonation et la mastication. Cependant, les aphtes ne sont pas contagieux, à l’encontre de l’herpès, une pathologie due au virus éponyme, qui se manifeste habituellement en dehors de la bouche. En tout cas, il est conseillé de consulter un spécialiste de l’hygiène bucco-dentaire, mieux un chirurgien-dentiste qui décidera, en cas de besoin, de réaliser une biopsie afin de déceler les facteurs qui pourraient être à l’origine du mal. Un prélèvement de tissu permet aussi d’exclure tout risque de complication ou de dégénérescence.

Les principales causes des aphtes

Les scientifiques ne sont pas encore parvenus à déterminer exactement les causes des aphtes. Toutefois, ils ont constaté que certains virus, infections bactériennes ou la déficience du système immunitaire peuvent engendrer cette pathologie. Ils ont également relevé des facteurs favorables, comme le stress, la dépression, les troubles psychiques, les chocs émotionnels, les traumatismes, les allergies, les carences en vitamines, notamment en fer, le tabagisme et l’hérédité. Les allergies à certains aliments, tels que les crustacés, les épices, les noix, les fraises ou à des médicaments, comme les psychotropes, les antimitotiques, l’aspirine ou les antibiotiques peuvent être à l’origine des aphtes. L’aphtose peut aussi apparaître chez certaines femmes durant la grossesse ou le cycle menstruel.

Comment éviter les aphtes

Dans la plupart des cas, les différents types d’aphtes, comme l’aphte de la bouche, de la langue, du palais, de la gencive, des lèvres et de la gorge, sont occasionnels, mais ils ont tendance à récidiver. Il existe toutefois des solutions pour les prévenir en éliminant tout éventuel foyer d’infection dans la bouche. Il faut veiller à une bonne hygiène bucco-dentaire en brossant soigneusement les dents après chaque repas, en utilisant un fil dentaire ou un jet d’eau dentaire pour éviter la gingivite, en supprimant les épines prothétiques ou dentaires pouvant irriter la cavité buccale. Il est en outre conseillé de consulter régulièrement le dentiste et de détartrer périodiquement les dents.

Le traitement préventif consiste aussi à éviter les nourritures qui favorisent les aphtes, comme le signalent de nombreuses études. Elles diffèrent d’un individu à l’autre. Il suffit d’être attentif et de repérer les aliments auxquels votre organisme est le plus sensible. Il faut également éviter la fatigue et le stress puisque ce sont des facteurs favorisant la pathologie. Une vitaminothérapie peut résoudre les problèmes de carence.

Comment soigner les aphtes ?

aphte lèvrePour guérir les aphtes, le traitement local ou général doit être adapté au type de lésion, à sa forme clinique et au niveau d’atteinte. Les traitements locaux consistent à appliquer un antiseptique qui se présente sous forme de pommade, de gel, de pastilles, de comprimés ou de bain de bouche. Ces produits permettent non seulement de soulager le patient, mais ils font aussi obstacle aux risques d’infection et accélèrent la cicatrisation. Un dentiste peut également appliquer des soins à base d’acide trichloracétique pour calmer rapidement la douleur.

Des médicaments à base d’extraits aromatiques, comme le lévomenthol, l’érysimum ou le borostyrol, sont en vente libre en pharmacie. L’usage d’un crayon au nitrate d’argent permet d’atténuer immédiatement la douleur causée par les aphtes. D’autre part, il est possible d’avoir recours à des remèdes faits maisons, même si ce n’est pas forcément conseillé (sauf s’il y en a peu et qu’ils ne sont pas trop développés).

Il existe d’autres remèdes pour soigner les aphtes. Les lésions peuvent être tamponnées avec de l’eau de Vichy ou une solution de bicarbonate de soude à raison d’une cuillerée à soupe pour 100ml d’eau. L’application d’une seule goutte d’huile essentielle d’arbre à thé ou d’un sachet de thé noir sur la zone douloureuse peut calmer instantanément.

Bien qu’elle soit récidivante, l’aphte n’est pas une maladie grave et ce n’est pas un ulcère. À moins d’une éventuelle complication, généralement due à une négligence du traitement, elle disparaît au bout de 10 jours au maximum. En tout cas, si la lésion persiste pendant plus de 2 semaines ou si elle reste très douloureuse, il est vivement recommandé de consulter un médecin ou un dentiste.

C’est un phénomène courant chez les enfants en bas âge. Inutile de s’inquiéter puisque ce n’est qu’une affection bénigne qu’il est possible de soigner naturellement avec les remèdes mentionnés ci-dessus. Si le mal perdure au-delà de 10 jours, il faut consulter un médecin. Une bonne hygiène bucco-dentaire consistant à un brossage des dents après chaque repas et une alimentation excluant les nourritures trop acides permettent d’éviter cette maladie.

Vidéo récapitulative sur les aphtes

Enfin, si vous n’avez pas le temps de tout lire, ne manquez pas la vidéo explicative de nos collègues chez Pharmidea :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de compléter l'opération : *