Les Premiers Dentistes De L’Histoire

Dentition -6500 ansDentiste… ce mot a l’étrange pouvoir de faire frissonner la plupart des gens. En effet, qui n’est pas traumatisé par les roulettes, les fraiseuses, et tous les autres appareils de torture de notre médecin ?

Pourtant, force est de constater que la situation change : les anesthésiants sont de plus en plus performants et se démocratisent, ce qui améliore le confort général de nos soins. Si 3 dentistes sur 4 seront ravis de vous faire une piqûre, d’autant que ça leur simplifie le travail ensuite, il reste sans doute quelques irréductibles partisans des « méthodes anciennes » voire archaïques dans le cas qui nous intéresse.

Ainsi, des fouilles font état des premiers dentistes de l’Histoire (premiers connus en tout cas), qui devaient opérer il y a environ 9000 ans au Pakistan. Fabricants de perles, habitués  à percer de minuscules trous de quelques millimètres, ils ont traité une dizaine de molaires cariées sur les 4000 dents retrouvées !

Leur méthode devait être particulièrement douloureuse si le sujet n’était pas endormi, puisqu’elle consistait probablement à armer un archer et faire tourner rapidement un perçoir en bois munis d’une petite pointe de silex afin de creuser la dent. Notons que l’expérience a été reproduite par des scientifiques, dans l’optique de confirmer cette hypothèse, et qu’ils ont obtenus le même type de résultat au bout d’une minute !

Toutefois, ces dents n’ont pas été rebouchées comme c’est le cas actuellement, puisque la technique du plombage était inconnue à l’époque. En effet, Alfredo Coppa, professeur d’anthropologie à l’université de La Sapienza, à Rome, explique avoir découvert le plus ancien « plombage » qui remonterait à 6500 ans. Celui-ci, composé de cire d’abeille, était présent sur une dent découverte en Slovénie en 1930 mais n’a été analysé que récemment. Il aurait d’ailleurs servi non pas à colmater une carie, mais une dent cassée douloureuse : à l’époque, les gens utilisaient beaucoup leurs canines pour ouvrir des noix ou des coquillages, aussi ce genre d’accident était-il fréquent.

Quoiqu’il en soit, les techniques ont beaucoup évolué (on estime à 15 000 ans les vrais premiers dentistes) pour des problèmes qui, eux, au final, n’ont pas changé !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de compléter l'opération : *